ACTUALITES
14/01/19
Voeux du Président
Gilles ROUSSEAU, Président de la FMBV, vous présente ses meilleurs vœux pour 2019

Cher(e)s Collègues, Chers usagers de nos marchés, Chers opérateurs de la filière,

J’ai l’impression que l’année s’est déroulée à très grande vitesse.
A échelle interprofessionnelle, l’année 2017 avait été fortement marquée par la mobilisation autour des Etats Généraux de l’Alimentation et de la rédaction des plans de filière. Censés être une véritable feuille de route pour répondre aux enjeux économiques (et essentiellement à une meilleure valorisation des prix payés aux producteurs) et aux enjeux sociétaux (montée en gamme, développement des filières label rouge et biologique, impact environnemental, etc.), ces Etats Généraux ont débouché sur le vote de la Loi EGALim en 2018. Ces travaux constituaient une vraie opportunité pour redonner du revenu aux agriculteurs. Force est de constater qu’il s’est plutôt agi d’une tempête dans un dé à coudre ! Que de temps perdu. Rien n’a changé et rien ne changera réellement tant que les entreprises et industriels continueront de se concentrer. Face à ce constat, nous marchés, avec l’aide de nos éleveurs et acheteurs usagers, sommes les derniers défenseurs du prix juste. A l’heure où le gouvernement ne jure que par la contractualisation et la concentration des producteurs, Il n’est jamais vain de rappeler que nos marchés ont toujours défendu la juste valorisation grâce à la mise en concurrence des acheteurs et qu’ils sont aujourd’hui les seules références en la matière. C’est un système ancestral, que nous continuons de moderniser, et dont l’efficacité ne devrait plus être à démontrer.

Coté sanitaire, nous finissions l’année 2017 sur un épisode FCO 4 difficile à accepter. A force de persuasion, nous avons grandement contribué à faire basculer la France entière dans une seule et même zone afin de faciliter les mouvements d’animaux. Pour autant, cette maladie reste terriblement contraignante : PCR, attestation de désinsectisation, vaccination… le commerce souffre. Avec la loi de Santé Animale en cours de rédaction à la Commission Européenne, et le BTV3 actuellement en Sardaigne, l’année qui arrive ne s’annonce pas beaucoup plus simple.

Sur le terrain, nos marchés ne cessent d’évoluer. Les marchés avancent, se remettent en question, s’adaptent aux demandes de leurs usagers. Le marché de Baraqueville est passé aux enchères en avril. Réquista a mis en place une criée et poursuit sa réflexion sur la garantie de paiement. St Yrieix deviendra un marché aux enchères d’ici l’été. Saugues est en cours de conversion comme St Yrieix ; les travaux avancent correctement et dans les délais. Aumont-Aubrac consolide ses partenariats et poursuit ses recherches de financement. Château-Gontier a ouvert une toute nouvelle halle aux gros bovins, à la demande des opérateurs de Fougères dont la fermeture a été effective fin aout. Après un premier marché très bien approvisionné, les apports ne se sont pas renouvelés. L’équipe du foirail et Monsieur le Maire ont pourtant été très réactifs.

L’année prochaine, nous tiendrons notre AG à Châteaumeillant du 8 au 11 avril en même temps que l’Assemblée Générale Européenne dont j’ai récupéré la Présidence. Je compte sur votre présence nombreuse à cet évènement important afin de participer activement aux échanges et faire honneur à votre Fédération. Nous visiterons les marchés de Châteaumeillant et de Sancoins.

En conclusion, nous n’avons pas tout réussi sûrement mais par nos actions, nous avons conservé l’essentiel et notre identité. Il faut continuer car je pense que l’année qui s’ouvre ne s’annonce pas plus simple compte tenu du contexte habituel de baisse de la consommation, de la complexité sanitaire et administrative, du bien-être animal, et des enjeux de la société civile. Le monde change, à nous de continuer à nous adapter, et ne comptons que sur nous.

Au seuil de cette nouvelle année, recevez mes vœux les meilleurs à partager avec ceux qui vous sont chers et restons positifs, l’avenir est devant nous.


Bien à vous,
Gilles ROUSSEAU
Président de la FMBV